Quelques photographes A voir à la médiathèque

A propos de

Aujourd’hui, la photographie est devenue banale : tout le monde fait des photographies, et tout le monde croit faire de bonnes photographies. Une enquête récente le prouve : 80% des gens estiment faire de bonnes photographies…. Ce qui laisse rêveur quand on aime la photographie et donc les…. photographes qui ont fait de cet « art moyen » comme le disait si injustement le sociologue Pierre Bourdieu, un art à part entière… Car on confond facilement photographie et image. Si nous faisons tous des images plus ou moins réussies techniquement – et l’avènement des prothèses de mise au point a tendance à, effectivement, nous donner des clichés corrects – l’image qui reste et qui dure, celle qui marque, celle qui montre le monde tel qu’on le voit, non pas dans la banalité de l’instant ou dans l’exotisme du pittoresque, cette image photographique est bien le fait d’un travail.

Afin d’illustrer ce court propos, nous vous proposons une petite exposition de livres photographiques à la médiathèque, photographes français et américains, grands classiques ou avant-gardistes, vivants ou morts. Vous y découvrirez Capa, Lucien Clergue (récemment exposé au Grand Palais), le travail de Denis Hopper qui n’était pas qu’un acteur (Saurez-vous découvrir la fabuleuse photographie qui symbolise le fordisme américain ?), le travail au cinéma de l’Agence Magnum, les grands classiques de Lartigue, les photographies d’un chauffeur de taxi new-yorkais ou bien encore les clichés monochromes du grand spécialiste de la couleur et de l’Asie qu’est Steve Mc Curry…. Sans oublier quelques clichés terrifiants de bombes nucléaires, les nues de Fabrice Mabillot ou ce livre doux et amer d’Irina Wernig, et ce travail insensé de recomposition du passé, qui ne laissera personne de glace…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2016 GROUPE ESC LA ROCHELLE